mardi 1 novembre 2016

Crédit : une hausse qui a eu un impact sur la souscription

Le marché du crédit fait état d’une production très positive en Europe. À savoir que cette tendance à la hausse concerne le crédit à la consommation, le prêt à l’habitat ainsi que les emprunts attribués aux professionnels. Si nous nous basons sur l’étude trimestrielle de la Banque Centrale Européenne, nous pouvons d’ores et déjà affirmer que cette progression va s’étendre au quatrième trimestre.

 Les prêts aux ménages et aux entreprises continuent de faire parler d’eux. Au cours du troisième trimestre de 2016, ce mode de paiement a présenté une magnifique amélioration des taux. Cette tendance positive a eu un impact direct sur les conditions liées à la souscription de cette formule de financement.

Une progression qui impacte sur la souscription


Selon la Banque Centrale Européenne (BCE), même si les chiffres sont beaucoup moins élevés que durant le deuxième trimestre, de nombreux Français ont profité de la baisse des taux pour faire un rachat de crédit ou pour effectuer une renégociation de prêt. De cette façon, ces derniers ont pu se délecter des offres avantageuses qu’offraient les divers organismes bancaires tout en évitant quelques imprévus liés aux mensualités

En ce qui concerne les prêteurs, ces derniers sont beaucoup moins sévères quant à l’acceptation d’un dossier pour la souscription d’un crédit à la consommation, si on en croit une enquête qui a été menée dans 141 établissements spécialisés dans le prêt. Néanmoins, dans cette situation, la tendance semble s'être figée pour le crédit aux entreprises. Il est possible d’affirmer que le quatrième trimestre n’en sera pas moins différent pour le prêt aux professionnels.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire